Exposition
7. 7. 2022 – 8. 1. 2023

Nanda Vigo

el espacio interior

Logo du MADD

Mapa interactivo

Drapeau langue FrançaisDrapeau langue EnglishDrapeau langue Español
<<< Back to the map

9. Casa Blu

See the localization on the map


Nanda Vigo, buffet Cronotopo, 1974 - Édition Driade - Aluminium, étagères et portes en verre, intérieur en miroir - Courtesy of Gorilla Collection
Nanda Vigo, chaises Wright Wright, 1972 - Édition Driade - Métal chromé, tissus - Courtesy of Galleria Luisa Delle Piane

© Valérie Sadoun
 

Nanda Vigo a conçu six intérieurs monochromes : Zero House (1959-1962), Lo Scarabeo sotto la foglia (1965-1968), Casa Museo Remo Brindisi (1967-1971), Casa Blu (1967-1972), Casa Gialla (1970) et Casa Nera (1970). Cette série d’intérieurs intègre de manière transparente l’art, l’architecture et le design, et renvoie à une sensibilité pop art. Présentés dans la revue emblématique de design, Domus, les intérieurs de Nanda Vigo sont rapidement devenus des références du design d’intérieur italien de l’époque. Les œuvres d’art y sont intégrées comme faisant partie du lieu et non pas comme un décor ajouté. Art et architecture fonctionnent en symbiose pour créer un environnement vivant, personnifié et avant-gardiste.

Comme Lo Scarabeo sotto la foglia, Casa Blu joue avec la perception. Dans ces espaces, la lumière devient physique lorsqu’elle se propage sur l’acier, l’aluminium, le verre imprimé, le Plexiglas®, la céramique. Nanda Vigo invente la maison refuge qui se nourrit des obsessions de ceux qui l’habitent. Casa Blu est la première d’une série de plusieurs maisons de l’architecte, construites à Milan pour des clients fortunés, nommées d’après la couleur qui en est la source d’inspiration. Les œuvres d’art présentées sur les murs et les surfaces brillantes de l’appartement confèrent une cohérence à l’intérieur et donnent l’impression que l’appartement est en partie maison, en partie galerie d’art.

Dans la reproduction d’une partie de cet intérieur bleu Klein®, plusieurs pièces emblématiques du design de Nanda Vigo sont présentées : la table Blok (1972) éditée par Acerbis, le buffet Cronotopo (1971) et les chaises Wright Wright (1972) édités par Driade. À cela s’ajoute une toile peinte par Nanda Vigo en 1968, Figurazione Cronotopica, qui évoque le motif créé par les faisceaux de lumière qui traversent les verres de ces Cronotopo.
 


Vue depuis l'espace Casa Blu - Nanda Vigo, Trigger of the Space, 1974 - Miroir, néon - Courtesy of Archivio Nanda Vigo, Milan © Valérie Sadoun