Exposition
7. 7. 2022 – 8. 1. 2023

Nanda Vigo

el espacio interior

Logo du MADD

Mapa interactivo

Drapeau langue FrançaisDrapeau langue EnglishDrapeau langue Español
<<< Back to the map

5. Arredoluce

See the localization on the map


Nanda Vigo, lampadaire Linea model 14031, 1970 - Édition Arredoluce - Acier chromé, tube fluo - Courtesy of Archivio Nanda Vigo, Milan
Nanda Vigo, lampe de table Utopia model 14106, 1971 - Édition Arredoluce - Acier, néon - Courtesy of Didier et Clémence Krzentowski / Galerie Kreo
Nanda Vigo, lampe Iceberg model 14088, 1969 - Édition Arredoluce - Acier, verre, halogène - Courtesy of Archivio Arredoluce / Fragile Milano
Nanda Vigo, lampadaire Manhattan model 14105, 1971-72 - Édition Arredoluce - Acier brossé, néon - Courtesy of Luca Preti collection
Nanda Vigo, prototype de lampadaire model 14033, 1968 - Édition Arredoluce - Acier - Courtesy of Archivio Arredoluce / Fragile Milano
Nanda Vigo, paire d’appliques Geometral model 14073, 1970 - Édition Arredoluce - Acier chromé - Courtesy of Justine Despretz
© Valérie Sadoun

La collaboration entre Nanda Vigo et la société Arredoluce ne dura que quatre ans mais fut très productive. Angelo Lelii, directeur et fondateur de l’entreprise, accepte les projets de la designer qui sont techniquement audacieux et difficiles à positionner sur le marché, comme le Golden Gate. Arredoluce développe des objets de série mais qui restent imprégnés d’une dimension artisanale, dans la recherche, les matériaux, les systèmes de production, les lignes et les fonctions. Ces luminaires témoignent de l’évolution du goût de la société italienne des années 1970.

Pour une entreprise comme Arredoluce, qui oscillait constamment entre la tradition et l’innovation, le classique et le moderne, l’arrivée de Nanda Vigo représente un tournant, une troisième étape de son histoire faisant suite aux expériences fondamentales menées avec Ettore Sottsass et Gio Ponti au cours des décennies précédentes. Quatorze modèles furent dessinés par Nanda Vigo et produits par Angelo Lelii en plus de nombreuses pièces laissées à l’état de prototypes. Les chiffres de production sont restés faibles, quelques dizaines d’unités pour presque tous les modèles, à l’exception de Linea et Manhattan, qui ont pu être produites en quantités plus importantes, exportées par Arredoluce principalement aux États-Unis.

Le lampadaire Manhattan (1971) est un exemple en matière de recherche technique. Ce luminaire est composé de deux plaques en métal brossé inclinées verticalement et maintenues ensemble par des aimants qui dissimulent le néon à l’intérieur. Cette conception offre à la surface un aspect lisse, sans vis ni joints visibles.

Pour montrer la richesse de cette collaboration est réunie ici une sélection de luminaires produits par Arredoluce de 1968 à 1971 : lampe de table Iceberg (1969), lampe de table et appliques Geometral (1969), lampadaire Linea (1968), lampe de table Utopia (1971), lampadaire Manhattan (1971), prototype de lampadaire model 14033 (1968).
 


Nanda Vigo, lampadaire Linea model 14031, 1970 - Édition Arredoluce - Acier chromé, tube fluo - Courtesy of Archivio Nanda Vigo, Milan
Nanda Vigo, lampadaire Manhattan model 14105, 1971-72 - Édition Arredoluce - Acier brossé, néon - Courtesy of Luca Preti collection
Nanda Vigo, prototype de lampadaire model 14033, 1968 - Édition Arredoluce - Acier - Courtesy of Archivio Arredoluce / Fragile Milano
Nanda Vigo, lampe de table Utopia model 14106, 1971 - Édition Arredoluce - Acier, néon - Courtesy of Didier et Clémence Krzentowski / Galerie Kreo
© Valérie Sadoun


Nanda Vigo, lampe Iceberg model 14088, 1969 - Édition Arredoluce - Acier, verre, halogène - Courtesy of Archivio Arredoluce / Fragile Milano
Nanda Vigo, paire d’appliques Geometral model 14073, 1970 - Édition Arredoluce - Acier chromé - Courtesy of Justine Despretz
Nanda Vigo, lampe de table Geometral model 14072, 1970 - Édition Arredoluce - Acier chromé - Courtesy of Justine Despretz

© Valérie Sadoun


© Valérie Sadoun
 


© Valérie Sadoun