Exposition
7. 7. 2022 – 8. 1. 2023

Nanda Vigo

el espacio interior

Logo du MADD

Mapa interactivo

Drapeau langue FrançaisDrapeau langue EnglishDrapeau langue Español
<<< Back to the map

Bio. ¿QUIEN ES NANDA VIGO?

See the localization on the map


Extrait, Visite du studio de Nanda Vigo, Alberto Mattia Martini, 2016, Milan - Vidéo 19 min. 38 sec - Courtesy of Alberto Mattia Martini
 

« Identificazione: incerta
Architetto: riduttivo
Artista: riduttivo
Designer: riduttivo
Pioneer: maybe
Anyway: Nanda Vigo » 

 

Originaire de Milan et formée à l’EPFL, École polytechnique fédérale de Lausanne, Nanda Vigo (1936-2020) se fait remarquer dès les années 1960 par son approche transversale des arts, de l’architecture et du design. Figure importante de la scène artistique italienne des avant-gardes, elle a toujours privilégié l’expérimentation et l’exploration.

À partir de 1959, elle fréquente l’atelier de Lucio Fontana, avant de se rapprocher des artistes Piero Manzoni et Enrico Castellani, qui ont fondé la galerie Azimuth à Milan. C’est au cours de cette période qu’elle découvre les artistes et les lieux du mouvement ZERO en Allemagne, aux Pays-Bas et en France. Entre 1964 et 1966, elle participe à de nombreuses expositions ZERO en Europe ; en 1965, elle organise la légendaire exposition ZERO avantgarde 1965 dans l’atelier de Lucio Fontana à Milan. Entre 1965 et 1968, elle signe l’intérieur de Lo Scarabeo sotto la foglia, une maison développée à partir des plans initiaux de Gio Ponti et construite par Giobatta Meneguzzo à Malo dans le nord de l’Italie.

En 1971, elle reçoit le New York Award for Industrial Design, pour la lampe Golden Gate produite par Arredoluce et réalise un de ses projets les plus emblématiques pour la Casa Museo Remo Brindisi à Lido di Spina. En 1976, elle remporte le premier prix Saint-Gobain pour le design du verre et, en 1982, elle participe à la 40 e Biennale de Venise.

Les créations de Nanda Vigo sont présentées en permanence au Museo del Design de la Triennale à Milan, dans la collection du ministère des Affaires étrangères italien, au Museo del Novecento de Milan et au Castello di Rivoli. En 2014, elle expose au Guggenheim Museum de New York dans le cadre de la rétrospective consacrée à ZERO. En 2015, à l’intérieur du programme de l’exposition Zero. Die Internationale Kunstbewegung der 50er und 60er Jahre, elle expose au Martin-Gropius-Bau de Berlin et au Stedelijk Museum d’Amsterdam.
 


Nanda Vigo, Trigger of the Space, Galleria Vinciana, 1974
© Aldo Ballo – Archivio Nanda Vigo, Milan